Villages des Gorges et des Causses - Lozère


Abondée sur son parcours par de nombreux torrents, la rivière du Tarn a creusé au cours des millénaires, depuis l'ère quaternaire, une entaille profonde entre les plateaux du Méjean et du Sauveterre : un véritable canyon a été sculpté dans le massif calcaire des Grands Causses.

Au fil des bourgs, des villages et des hameaux, des kilomètres de méandres bien dessinés révèlent ainsi une succession de défilés, de cirques et de chaos rocheux.

Sites à découvrir :
http://www.officedetourisme-gorgesdutarn.com

Ispagnac (Photo Myrabella sur http://commons.wikimedia.org) : c'est un village très animé à l'entrée amont des gorges du Tarn, niché dans un vallon marqueté de vergers où l'on produit des cerises, des pêches et des fraises. Son église romane à coupole s'inscrit comme l'une des plus belles du Gévaudan.
http://www.ispagnac.fr
Ste Enimie (Photo Jean Layrisse) : le village classé parmi les plus beaux villages de France est implanté au coeur des gorges. Il tient son origine d'un monastère construit au VIe siècle. On peut déambuler dans les vieilles rues pavées en galets du Tarn, croiser les maisons anciennes et les placettes restaurées qui ont permis au village de retrouver son aspect médiéval.
http://www.mairie-sainte-enimie.fr

Castelbouc (Photo Jean Layrisse) : accroché aux falaises du causse, c'est un village troglodyte surplombé par un magnifique château en ruines. Le château a été démoli au XVIe siècle car il servait de repaire à des pillards, mais ses ruines dominent aujourd'hui encore le village.
Marvejols (Photo Emile Taillefer) : c'est une cité médiévale de caractère marquée par la culture occitane et façonnée par l’homme depuis des siècles. Du menhir de l’époque gallo-romaine aux trois imposantes portes fortifiées du XVIIe siècle, en passant par l’église Notre Dame de la Carce et les statues modernes de Henri IV et de la bête du Gévaudan, Marvejols est un véritable voyage à travers le temps et l’histoire en Haut Languedoc. Au sud, à voir le village de Grèzes implanté sur une ancienne montagne.
http://www.ville-marvejols.fr

La Canourgue : calée dans la vallée du Lot, la cité est surnommée la petite Venise de Lozère : entièrement piétonne, elle accueille le mardi le marché du village. Elle dispose notamment d'une belle place, la place au blé, qui accueille aujourd'hui un pressoir : située derrière l'église St Martin, cette place se distingue notamment par sa maison médiévale en bois et pierre dont certains éléments datent du XIVe siècle. Aux alentours, à découvrir le charmant village de St Saturnin de Tartaronne.
http://www.la-canourgue.com

Chanac :
baigné par le Lot et adossé au causse de Sauveterre, le village est un bourg dominé par son donjon, vestige d'un des plus beaux châteaux du Gévaudan. La cité possède également une église du XIIIe siècle.
http://www.chanac.fr

La Malène (Photo Alfred Schembri) : en plein coeur des gorges du Tarn, le bourg jouit d'une réputation nationale et internationale. Ce village a connu des heures difficiles au cours de son histoire, le rocher de la barre en porte encore les stigmates noircit, témoin des incendies qui ont ravagé le site. La chapelle des martyrs rappelle à juste titre ces évènements douloureux. Actuellement La Malène est surtout connu pour ses bateliers qui feront découvrir au visiteur les magnifiques défilés du Tarn.
http://www.lamalene.fr
Montbrun (Photo Hans Sterkendries) : c'est un village pittoresque perché en amphithéâtre dominant la vallée du Tarn et agrémenté de flore méditerranéenne. Un premier château féodal démantelé en 1642 par Richelieu, possédait une chapelle dépendant du monastère de Ste Enimie en 1322. Il faut découvrir aujourd'hui le château de Charbonnières du XVIe siècle. A voir dans ce village outre le pont enjambant la rivière, deux fontaines jaillissant en cascades, l'église du XIIe siècle et l'ancienne chapelle castrale avec sa nef voûtée en berceau, son abside en cul-de-four et son clocher-peigne moderne.
http://www.montbrun48.fr

Quézac (Photo Teepee) : le bourg connu pour son eau, possède un joli pont construit par le pape Urbain V pour permettre aux pèlerins à l'époque de rejoindre le sanctuaire qu'il avait fait édifier. Détruit à cause des guerres de religions, il fut reconstruit au XVIIe siècle. Le vallon qui entoure Quézac jouit d'un micro-climat doux et ensoleillé qui a favorisé le développement de l'agriculture.
Meyrueis (Photo Jean-Christophe Benoist) : c'est une petite cité blottie au bord de la Jonte entre Mont Aigoual et Causse Méjean. Il faut découvrir dans ce village, le temple, les vieilles rues médiévales et l'église St Pierre du XVIIe siècle.
http://www.meyrueis-office-tourisme.com

St Rome de Dolan (Photo Mairie de St Rome) : sur le Causse de Sauveterre, c'est un village très pittoresque avec des voûtes en pierre sous lesquelles passent des ruelles ; il faut s'imprégner de ses maisons à cour intérieure et aux escaliers de pierre, de sa petite église romane ... et surtout de sa vue imprenable et impressionnante sur les Gorges du Tarn que l’on domine à plus de 500 mètres.
http://www.saint-rome-de-dolan.com
Hauterives : il s'agit d'un petit hameau très pittoresque aux maisons aux toits de lauze, situé rive gauche du Tarn. L'accès au village se fait soit par un sentier pédestre qui longe le Tarn, soit en traversant la rivière en bateau. Le village est dominé par les ruines du château de Hauterives, plantées sur un gros rocher, adossé au Causse Méjean. Habité dès le XIe siècle, il contrôlait le passage dans les Gorges, ainsi qu'un chemin reliant le Causse Méjean au fond des Gorges.

St Chély du Tarn (Photo Jean Layrisse) : situé sur la rive gauche du Tarn, le petit village a gardé une belle architecture traditionnelle, mais aussi le charme d'un village quasi insulaire entre rivière et falaises, tout de pierre mouillé par un méandre à grand spectacle. Un élégant pont permet d’y découvrir son site, son église, ses sources et sa chapelle de Cénaret.
Prades : dans ce village pittoresque situé au bord du Tarn et appartenant à la commune de Ste Enimie, il faut découvrir l'église avec deux chapelles et un clocher carré dont la flèche se voit de loin. Elle renfermait autrefois une très belle croix de procession du XIIIe siècle, actuellement conservée à l'évêché de Mende. A proximité de l'église, le château apparaît. Il fut, au cours de son histoire, la résidence du prieur de Ste Enimie.