Villages du Pays du Forez - Loire


A la pointe du jour, au soleil levant, leur formes généreuses se dessinent au fond de la plaine, les Monts du Forez. Un massif pur et encore sauvage, d'une beauté exceptionnelle au royaume de la forêt, des hauts plateaux et de la bruyère.

Plus bas, le paysage se modifie, avec sur le flanc des collines, des villages épars, gardiens de quelques unes de ces nombreuses richesses de leur passé, enfin la plaine et ses étangs couvrant une surface importante.

Sites à découvrir :
http://www.loireforez.com
http://www.foreztourisme.fr

St Bonnet le Château (Photo Emile Taillefer) : volontiers nommé "la perle du Forez" cette bourgade, dressée sur un promontoire, semble rayonner de la plaine du Forez au Pilat. Son quartier médiéval est remarquable. La cité conserve de vieilles maisons et l’une des plus belles églises collégiales du XVe siècle de la région, qui a son acte de naissance gravé dans la crypte : 8 mai 1400. Il faut contempler ses splendeurs : son retable, ses peintures, sa crypte, etc. L'église compte également une vingtaine de caveaux très bien conservés. Le village appartient aux villages de caractère de Loire.
http://www.st-bonnet-le-chateau.fr
Cervières (Photo Emile Taillefer) : l'histoire de ce village qui remonte au XIIe siècle, s'inscrit dans le passé du Comté, puis de la province du Forez. C'est l'histoire d'un château et d'une petite ville au milieu d'une clairière défrichée dans les bois. Son intérêt tient à la beauté et à la qualité du décor qui a été exceptionnellement préservé. Une centaine de maisons protégées par une enceinte dont il subsiste deux portes, des tours et des murailles, sont venus se greffer au château. Cervières fut jusqu'à la révolution le siège d'une importante juridiction : son château était considéré comme la meilleure place forte du Forez à la frontière de l'Auvergne.

Pommiers en Forez (Photo Michel Arnaud) : à la limite du Forez et du Roannais, Pommiers est un petit village perché, sorti tout entier du fond des âges, qui s'est construit autour du monastère bénédictin. Un riche passé subsiste à travers de nombreux monuments : église, monastère, vieux pont, enceinte fortifiée. Les maisons sont agglutinées autour du prieuré de Cluny qui est l'ancien monastère fondé au XIe siècle par les moines de Nantua.
http://www.pommiers.fr
Leigneux : doté d'une réelle richesse patrimoniale due principalement à sa place du Chapitre, inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, ce lieu se veut aujourd'hui un village d'artistes. Le couvent des Bénédictines fondé en 1050 et transformé par la suite au XVIIIe siècle en chapitre de Chanoinesses a marqué l’architecture de la commune. Les hôtels, la maison de l’Abbesse, la ferme de l’Abbesse et le bâtiment de cuvage sont à coup sûr des éléments d'architecture à découvrir. Le village est éligible aux villages de caractère de Loire.
http://www.leigneux.fr

St Médard en Forez (Photo Jacques L.) : quelle que soit l'entrée de la commune, le visiteur est accueilli par des allées bordées de fleurs. Cascade de géraniums, fresques odorantes, sitôt les beaux jours arrivés, le village se colore. Celui-ci est connu pour son fleurissement remarquable. Au cœur du village, il faut découvrir l'église romane classée, qui a été reconstruite au XVIe siècle mais qui a conservé son porche du XIIe siècle. Le touriste pourra également admirer le château dont la partie la plus ancienne date du XIIIe siècle.
http://www.stmedardenforez.free.fr
Montarcher : ce charmant village appartenant aux villages de caractère de Loire est le moins peuplé du département avec ses 55 habitants. Petit édifice autrefois accolé à l'enceinte du château, l'église s'ouvre sur un vaste porche d'où l'on domine toutes les vallées environnantes. De la terrasse de la petite église des XIIe-XVe siècles sous un vaste porche d'où l'on domine toutes les vallée environnantes, la vue est surprenante sur le mont Pilat, le Mézenc, les sucs de la région d'Yssingeaux, et les monts de la Margeride.

St Germain Laval (Photo Emile Taillefer) : le bourg fortifié possède un riche patrimoine architectural : églises de XIIe et XIVe siècle, couvent du XVIIe siècle, vieilles demeures des XVe et XVIe siècle. Il faut voir l’église de la Madeleine, l’ancien couvent des Récollets et la commanderie de Verrières des XIIe et XIIIe siècles. Deux musées complètent la visite du village : celui de l’hôtel de ville et l’auto-musée du Forez.
http://www.st-germain-laval.fr
Montverdun (Photo Emile Taillefer) : le village est situé sur un pic volcanique implanté au creux de la plaine du Forez, d'où on jouit d'un superbe panorama. Là haut s'étaient installés des moines, l'église et son prieuré datent des XIIe et XVe siècles. Le prieuré fut fondé au VIIIe siècle par St Porcaire torturé à mort par les Sarrasins, puis il fut confié au XIIIe siècle aux bénédictins de l'abbaye de la Chaise Dieu qui en firent un domaine important en Forez.

Sail s\Couzan (Photo Emile Taillefer) : l'histoire du village est liée à son château. Il aurait été construit au XIe siècle par les seigneurs de Semur, premiers barons du Forez, qui portaient le titre de Sires. Jusqu'au XVe siècle, le château a appartenu à la puissante maison des Damas. De cette forteresse il reste aujourd'hui un impressionnant type d'architecture militaire médiévale avec son châtelet St Jean, ses trois enceintes ponctuées de tours et sa citadelle inexpugnable. Le site dominant le Lignon en fait un lieu exceptionnel.
http://www.sail-sous-couzan.com
Rochefort (Photo Marius Barjat) : le bourg perché appartenant à la commune de St Laurent Rochefort est regroupé autour de son église de 1450 de style gothique forézien. Le village qui domine la vallée de l'Anzon occupe un site magnifique et est entouré de collines où se dispersent de nombreux hameaux. A noter également dans la commune la présence d'une croix monumentale en grès classée.
http://www.saint-laurent-rochefort.com

Marols (Photo Emile Taillefer) : c'est une petite bourgade médiévale qui connaît un dénivelé de 400 mètres, c'est aussi un haut lieu de passage par ses sentiers de randonnée. Marols possède un panorama exceptionnel sur la plaine du Forez et l'environnement préservé que composent les vastes forêts des conifères. Dans le bourg fortifié classé parmi les villages de caractère de Loire, il faut découvrir le manoir, le château de Valinche, l'église fortifiée mi-romane du XIIIe siècle et mi-gothique des XVe-XVIe siècles, quelques croix de granit et de grès.
Roche (Photo Emile Taillefer) : le village se situe à 945 mètres d'altitude sur un replat en terrasse, bordé par le cours du Probois, dans un cadre de montagnes où les herbages montent au pied des hêtraies et des sapinières. Les constructions se sont réparties dans le champ clos, tracé par les limites des anciens remparts sous la garde vigilante de belles croix de granit et du clocher carré de l'église. Ce remarquable monument du XVe siècle offre un imposant portail sculpté et renferme un baptistère décoré de médaillons. Sur la face ouest du site, on retrouve le souvenir de l'enceinte d'origine avec ses hautes maisons bordées de murs de soutènement et dont certaines sont contemporaines de l'église.
http://www.mairie-roche-loire.fr

Usson en Forez : dans ce village particulièrement agréable et accueillant, on y apprécie son plan d'eau au caractère sauvage. Un musée rural, l'écomusée des Monts du Forez, représente la vie quotidienne au début du siècle. Toute la culture forézienne y est représentée : une ferme du début du siècle, complètement reconstituée avec des animaux vivants, des objets usuels et un bâtiment entièrement consacré aux vieilles calèches en parfaites état.
http://www.usson-en-forez.fr
Champdieu (Photo Emile Taillefer) : à l'écart des grandes routes, le principal attrait de ce village forézien est sans aucun doute le prieuré bénédictin et son église, ensemble fortifié du XIe et XIIe siècles, d'un style typiquement roman. Sous le choeur s'étend une crypte de la fin du XIe siècle, remarquable surtout pour sa partie centrale divisée en trois nefs par des colonnettes à chapiteaux sculptés. A noter que vers 1750, une statue d'enfant allongé dans son berceau y fut installé, appelé "l'enfant du pays". Le village appartient aux villages de caractère de Loire.
http://www.champdieu.fr

Châtelus : il s'agit d'un petit village de caractère qui invite à la promenade et à la curiosité. A l'entrée du village une entrée de tilleuls remarquables mène au château. Un donjon de forme heptagonale constitue tout ce qu'il reste du château médiéval mentionné des Comtes du Forez. Le donjon, en partie conservé, se présente aujourd'hui comme une tour à sept pans percée par de nombreuses meurtrières, haute de quatre étages qui communiquent grâce à un escalier à vis placé dans un des angles de la tour. L'église voit ses origines remonter au XIIe siècle : elle comporte trois cloches dont l'une date de 1537. Adossée au mur face à l'entrée actuelle du château, au carrefour des voies d'accès au village, la fontaine, en forme de porte monumentale, est ornée d'une coquille Saint-Jacques sculptée, vestige du château.
Lavieu (Photo Bertrand Jacquemond) : ce village a pour origine la châtellenie des comtes du Forez fixée dès le XIe siècle en ce lieu. Le bourg se dresse aujourd'hui sur un piton rocheux escarpé sur trois côtés. Le développement du village s'est fait du côté sud, le moins pentu et le moins froid. Le site dispose encore des ruines de l'ancien château et conserve une chapelle du XIe siècle. L'église quant à elle date du XIIe siècle mais a été très souvent remaniée.

Ecotay l'Olme : occupant un site escarpé, ce lieu rassemble deux mondes à la fois opposés et complémentaires. L’un tel un creuset est né de la rencontre de deux ruisseaux sur la rive (le Cotayet et la Chavaran) duquel sont ancrés quelques constructions reliées par un pont : des maisons, un lavoir, deux auberges... l’autre en promontoire signe cette confluence. Le sommet de cet éperon rocheux est habité de quatre édifices : un donjon, une chapelle, une cure et une ancienne école. Construit sur un éperon rocheux, le donjon jouxtant l'église romane sont les ultimes témoins de la seigneurie d'Ecotay, l'une des plus importante de l'époque médiévale.
http://www.ecotaylolme.fr
Sauvain : le village naquit grâce aux bons soins de moines défricheurs de terres et des âmes de l'abbaye de Savigny, autour de l'an mil et reconnu comme paroisse au XI° siècle. Ancien bourg fortifié, il conserve encore quelques témoignages architecturaux de son passé. L'église actuelle fut construite sur les ruines de l'ancien château situé au coeur de l'espace fortifié et du chemin de ronde, encore parfaitement lisible sur le plan cadastral du bourg. Le Musée de la Fourme et des Traditions ou Maison Sauvagnarde présente diverses collections illustrant notamment la vie d'autrefois, les anciens métiers, la fabrication de la Fourme. Le village fait parti des villages de caractère de Loire.
http://www.sauvain.fr