Villages du Pays Auxois et Morvan - Côte d'Or


Cette région englobe une partie du Morvan au sud ouest du département où les visiteurs pourront admirer notamment la statut de Vercingétorix.

Le Morvan est réputé pour sa bonne chaire et ses vaches charolaises. La célèbre route des vacances qui relie Paris à Dijon, fera découvrir les étapes gourmandes de la région. Les quelques menhirs de Pierre Pointe ou encore les stalles sculptées des églises dévoilent que le Morvan est aussi terre de légendes.

Site à découvrir :
http://www.pays-auxois-morvan.fr

En savoir plus sur ce village

Chateauneuf en Auxois (Photo Emile Taillefer) : le village fortifié et classé parmi un des plus beaux villages de France, conserve son château qui reflète dans les eaux du canal de Bourgogne son architecture militaire médiévale : celui-ci se présente au centre du bourg, avec une enceinte polygonale flanquée de tours massives et de larges fossés, que l'on franchit par un ancien pont levis. En contrebas du château, l'église du XVe siècle abrite une vierge à l'oiseau du XIVe siècle.
http://www.chateauneuf.net
Flavigny s/Ozerain (Photo Maryse Rozerot) : la silhouette de ce village perché et classé parmi les plus beaux villages de France est rythmée par les volumes imposants de ses édifices religieux. Dédiée à St Genest, l'église paroissiale érigée au moyen âge, abrite des stèles ornées de miséricordes. Flavigny a été aussi une cité d'artisans dont la prospérité passée est attestée par nombre de demeures. De ses fortifications médiévales, le bourg a conservé les portes du Val et du Bourg et à l'est la Poterne qui donne accès à l'ancien chemin de ronde.
http://www.flavigny.com
En savoir plus sur ce village

Chaudenay le Château (Photo et Texte Emile Taillefer) : que l’on arrive de Painblanc ou de Ste Sabine, le spectacle est superbe ; ce village de moins de 50 âmes, accroché à sa colline, offre aux regards les magnifiques vestiges d’un château féodal du XIe siècle, remanié plusieurs fois, dans lequel, dit-on, le Masque de fer aurait été détenu. C’est ici que vit le jour le fondateur de l’autre site prestigieux de la région, le village de Châteauneuf.
Saulieu (Photo et Texte Maryse Rozerot) : sur la Via Agrippa, route romaine reliant Autun à Auxerre, Saulieu fut de tous temps une ville étape, où prospéraient auberges et tavernes. Elle a gardé sa vocation d'étape gastronomique avec de nombreux restaurants. Mais le monument phare de Saulieu est sa basilique St Andoche qui est un chef-d'œuvre de l'art roman construit au XIIe siècle sur le lieu des reliques de Saints, Andoche, Thyrse et Félix. Le grand taureau, emblème de Saulieu, situé près de l'office du tourisme, est une œuvre posthume, offerte à la ville de Saulieu, pour honorer la mémoire de François Pompon, célèbre artiste animalier né en cette ville. Le musée François Pompon, situé dans un bel hôtel particulier près de la basilique, contient de belles pièces de François Pompon, mais il fait aussi la part belle à la gastronomie. La place Docteur Roclore abrite donc la basilique, le musée et aussi la jolie fontaine St Andoche, qui date du XVIIIe siècle, plus connue sous le nom de fontaine Caristie, du nom de son architecte. Dans l'enclos du cimetière, se trouvent outre l'église St Saturnin et son fin clocher recouvert de bardeaux, à son chevet, la tombe de François Pompon, que veille le condor, une œuvre du sculpteur.
http://www.saulieu.fr

Epoisses (Photo Eric Wanner sur http://chtoric67.canalblog.com) : la réputation de son fromage rond au fumet sans égal n'est plus à faire. Une visite de la fromagerie Berthaut s'impose en même temps que celle du village aux belles maisons de notables datant des XVIe et XVIIe siècle. Et bien sûr, il ne faut pas manquer de voir le château au sujet duquel madame de Sévigné écrivait.
http://www.epoisses.fr
Arnay le Duc (Photo Sylvain et Yveline sur http://yvelinesylvain.centerblog.net) : ville de passage entre l'Auxois et le Morvan où l'on aime se mettre à table pour déguster andouillettes et jambon persillé, elle réunit à l'automne les gourmets de la Confrérie de la Poule au Pot d'Henri IV. Elle a gardé quelques belles maisons anciennes dont la maison Bourgogne du XVIe siècle ornée de grotesques et d'une échauguette.
http://www.arnay-le-duc.com

Mont St Jean (Photo Daniel Farinelle) : il s'agit d'une seigneurie médiévale imprégnée de féodalisme à travers ses fortifications et son château imposant. Au fil des rues tortueuses, on pourra découvrir des constructions datant parfois du Xe siècle. De fenêtre à meneaux en tours carrées, de colombiers en fontaines, ce petit village pittoresque se dévoile en contrebas de la Croix St Thomas avec de belles maisons en pierre dotées de tourelles d'escalier et des pigeonniers. Le haut du bourg est couronné de formidables remparts qui protègent l'église romane et le château féodal aux quatre tours rondes entouré de fossés.
Semur en Auxois (Photo Eric Wanner sur http://chtoric67.canalblog.com) : au détour d'un méandre de l'Armançon, la ville médiévale aux toits roux se dresse sur un promontoire de granit rose. Les portes Sauvigny et Guillier une fois franchies, on découvre le charme des ruelles pavées bordées de maisons à colombages, l'élégance de la collégiale gothique, la puissance du donjon et des remparts qui escaladent la roche et la pittoresque rue Chaude. La bourgade fait partie des cités de caractère de Bourgogne Franche Comté.
http://www.tourisme-semur.fr

Salmaise (Photo Jean Vanstaevel) : dans la montagne dijonnaise, se dresse ce beau petit village et son château fort du XIIe siècle, taillés à coups de serpe, pour jouir d'une vue imprenable sur la vallée de l'Oze. La bourgade conserve ses halles communales armoriées et édifiées à la fin du XIIIe siècle ainsi qu'une église au choeur roman bâti entre les IXe et XIe siècles classé monument historique.
http://www.salmaise.fr
Grosbois en Montagne (Photo et Texte Maryse Rozerot) : c'est un village noyé dans la verdure, non loin d'un agréable plan d'eau alimenté par la Brenne et construit à partir de 1830 pour servir de réservoir servant à alimenter le canal de Bourgogne par une rigole. Dans le village, on note la présence d'un château dont la construction la plus ancienne date du XVIe siècle. Non loin, se trouve l'église paroissiale St Joseph et une croix du XVIe siècle qui était autrefois située dans le cimetière.

Bligny s/Ouche (Photo Roger Leguen) : c'est un petit village située dans la verte vallée de l'Ouche avec une belle église St Germain du XIIIe siècle, bâtie sur une substruction de l'époque mérovingienne avec un clocher du XVe siècle. Dans un bâtiment du XVe siècle, une ancienne maison commune restaurée présente le musée du chanvre.
http://www.ville-bligny-sur-ouche.fr
Rougemont  (Photo Emile Taillefer) : accroché sur sa hauteur, le village invite les amoureux des vieilles pierres à flâner dans ses ruelles bordées de demeures des XIIIe et XIVe siècles. L'église, vestige d'une opulente abbaye royale bénédictine fondée au XIe siècle, vaut incontestablement le détour. Le promeneur pourra également emprunter le chemin conduisant à ce qui reste d'une tour des IXe-Xe siècles.

Buffon (Photo Emile Taillefer) : c'est un petit village pittoresque bâti au flanc d'un coteau calcaire riche en eaux d'infiltration, au confluent de la Brenne et de l'Armançon. Au hasard de la promenade, le visiteur découvrira l'ancien presbytère, l'église du XVIIe siècle qui servit pendant le temps de la révolution de "Temple de la raison" ainsi que la maison seigneuriale habitée par le Père Ignace Bougot, confident de Buffon, à l'origine de la cité.
Châtellenot (Photo et Texte Emile Taillefer) : perché au sommet d’une colline partiellement boisée, ce bourg pittoresque s’enorgueillit de son église romane du XIIe siècle, dont l’abside en cul-de-four est remarquable, et de son château des XVe et XVIe siècles. De ce lieu, le panorama demeure exceptionnel sur une grande partie de l’Auxois.

Frôlois (Photo de Stoupife) : sur la route des Ducs de Bourgogne, Frôlois est une commune qui comporte quatre petits villages dont Frôlois la Montagne, campé sur un éperon rocheux qui possède un château construit sur des fortifications des XIe et XIIe siècles. Ce château a été remanié au cours des XVIIe et XVIIIe siècles et fut le berceau de la puissante maison de Frôlois. Jouxtant le château, se trouve l'église St Pierre St Paul datant du XIIIe siècle. La façade principale extérieure de cette église offre une tour d'escalier carrée dont le sommet épouse le rampant de la toiture.
Hauteroche (Photo Eric Wanner sur http://chtoric67.canalblog.com) : accroché à flanc de coteau protégé des vents du nord par d'impressionnantes roches d'où il tire son nom, le village domine la charmante vallée de l'Ozerain. L'église dédiée à St Aubin est du XVIe siècle aux bases romanes dont il subsiste une urne baptismale en pierre. Le château bâti au XVIIe siècle à l'extrémité du village a été restauré en 1879. On peut y découvrir la salle des gardes avec les armes du seigneur  sculptées dans la clef de voûte, et un pigeonnier parfaitement conservé.

Missery : il s'agit d'un agréable village rural naturel mis en valeur par un fleurissement à la fois sobre et champêtre rythmé par la couleur blanche comme « fil conducteur ». En contemplant l’harmonieuse façade classique du château du bourg achevé en 1762, on n’imagine guère la rude maison forte originelle. Pourtant, dans cet ensemble délicatement orné, des éléments plus anciens ont été conservés comme les quatre tours rondes d’allure médiévale qui se dressent aux angles de la plate-forme rectangulaire entourée de douves en eau sur laquelle s’élève, côté ouest, cet élégant édifice, lui conférant cette silhouette habituelle des châteaux forts transformés en demeures de plaisance. La forme générale du village est allongé de part et d’autre d’un axe principal avec une ambiance minérale apportée par les constructions en pierre. Le caractère agricole est marqué dans cette commune où se voient encore plusieurs pigeonniers couverts de laves.