Villages de Charente Limousine - Charente


Cette région est une Charente qui prend parfois des allures de basse montagne. Lorsque le calcaire cède sa place au granit, tout change : les vallées sont profondément encaissées, les eaux se mêlent aux confluences de plusieurs rivières, l'habitat se disperse.

La pierre froide adoucie par la tuile canal donne une touche méridionale à cette région. Et la douce rivière de la Vienne se fraie un chemin dans ce joli territoire.

Site à découvrir :
http://www.charente-limousine.fr

Confolens (Photo Emile Taillefer) : la capitale de la Charente Limousine est une cité médiévale attestée depuis l'an mil, classée au rang des petites cités de caractère de Charente. Au hasard des rues, on y rencontre plusieurs vestiges du moyen âge : un donjon, une salle de justice, le manoir des comtes et plusieurs belles maisons à colombages. Le Pont Vieux en descendant sur la Vienne est à emprunter et à admirer. Remanié aux XVIIIe et XIXe siècles, il était autrefois fortifié avec trois tours et un pont-levis.
http://www.mairie-confolens.fr
St Germain de Confolens (Photo Emile Taillefer) : avec ses quatre tours délimitant une cour intérieure, le château domine le village bâti au confluent de la Vienne et de l'Issoire, classé aujourd'hui parmi les villages de charme de Charente. Le château fut construit du XIVe au XVIe siècle sur les bases d'une première forteresse du XIIe siècle. Vendu comme bien national à la Révolution, le bâtiment fut laissé à l'abandon tout au long du XIXe siècle. L'intérêt du site réside principalement dans les salles voûtées et surtout dans l'église Saint Vincent, l'ancienne chapelle du château. En forme de croix grecque, elle date du XIIe siècle.

Lesterps (Photo Emile Taillefer) : en 980, Joudain Premier bâtit aux confins du Limousin, l'abbatiale de Lesterps. Toute de granit, elle domine du haut des 43 mètres de son porche clocher, le village et les coteaux bocagers. Le clocher érigé telle une tour romane précède l'église à trois nefs. A l'intérieur, de très beaux chapiteaux représentant, entre autres, les saintes femmes au tombeau, ont été rassemblés.
Brigueuil (Photo Emile Taillefer) : perché sur une butte, le village classé parmi les villages de charme de Charente, est entouré de bocages. Il abrite une cité fortifiée du XIIe siècle. Après la porte de l'est, construite au moyen âge, une petite rue pavée conduit à l'église Saint Martial avec son beau portail gothique et à l'intérieur le gisant de Marguerite de Chabot morte en 1503. Derrière l'église se trouve le château avec son enceinte extérieure, ses fossés réduits à l'état de potager, sa tour couverte de bardeaux et une ancienne dépendance, le "logis", une élégante maison coiffée d'une poivrière et dans son cimetière, sa lanterne des morts.

Lésignac Durand (Photo Guillaume Bossant) : dans ce vieux village de Charente Limousine installé au bord du lac du Mas Chaban, on remarquera d'abord l'église St Pierre es Lien des XIIe et XIIIe siècles en partie détruite au XVe siècle. Elle a été reconstruite sur ses soubassements en pierre de la météorite, à la fin du XIXe siècle. Dans le bourg, subsistent aussi "la vieille maison", logis royal du XVe siècle, ainsi que "le vieux château" logis noble du XIIe siècle. Ce château a été plusieurs fois reconstruit, notamment après sa destruction partielle par les Calvinistes pendant les Guerres de Religion.
Esse (Photo Emile Taillefer) : c'est un petit village entre bocages et vallons, fait de granit et couvert de tuiles roses. Très attachée à ses légendes et coutumes, la commune fait revivre, tous les sept ans, les ostensions (procession au cours de laquelle sont portées des reliques de saints). Le visiteur pourra se reposer sous le tilleul de Sully, tilleul plusieurs fois centenaire et paraît il planté devant l'église romane par le ministre d'Henri IV.

Manot (Photo Emile Taillefer) : c'est une localité attestée dès l'époque préhistorique, c'est de là d'ailleurs que vient l'origine de son nom "Man" évoquant l'idée de rocher et de pierre. Dans ce village, il est agréable de visiter l'actuelle place publique où était édifiée à l'époque une ancienne halle en bois, l'église St Martial du XIIe siècle, le château baronnial Fenelon construit en 1586 muni d'une échauguette en encorbellement, de même que les maisons anciennes et bourgeoises de l'époque.
http://www.manot.fr